Investir dans un FCPR, un FCPI ou un FIP

Investir dans un FCPR, un FCPI ou un FIP

3 juillet 2019 actu investissement 0

Il existe trois sortes de fonds de capital-investissement : les FCPR qui investissent dans des sociétés non cotées en bourse, les FCPI qui investissent dans des sociétés innovantes et les FIP qui investissent dans des sociétés de proximité à dominante régionale. De plus, il faut savoir qu’investir dans des fonds de capital-investissement peut être assez risqué. De ce fait, il est important de se poser les bonnes questions afin d’investir en toute connaissance de cause.

Pourquoi investir dans un fonds de capital-investissement ?

Selon Christophe Bejach, Les fonds de capital-investissement sont des outils de diversification du patrimoine. Ils permettent de soutenir le développement de petites et moyennes entreprises françaises et étrangères. En outre, les FIP et les FCPI peuvent générer une réduction de l’impôt sur le revenu. Cependant, il ne faut pas investir pour cette seule raison parce que ce type d’investissement possède sa part de risques et bloque l’épargne pendant une longue période.

En effet, les avoirs sont bloqués sur la durée de vie du fonds, environ de 8 à 10 ans, sans possibilité de rachat, hors cas exceptionnel. Il est donc important de n’investir que des sommes qui puissent être immobilisées sur l’ensemble de cette période. L’épargnant doit donc bien analyser les risques qu’il est prêt à prendre.

Les risques principaux des fonds de capital-investissement

D’après Christophe Bejach, il existe deux risques principaux :

  • Le risque de perte en capital, c’est-à-dire le risque de ne récupérer qu’une partie de son capital investi ;
  • Le risque d’illiquidité, les avoirs sont bloqués sur une longue période et plus longtemps encore si la société de gestion ne parvient pas à céder les actifs détenus par le fonds.

De plus, les frais sont importants, à l’entrée, pendant la durée de vie et à la sortie.

Avant de s’engager, il faut donc lire attentivement le DICI (Document d’information Clé pour l’Investisseur) et le règlement du fonds. Il faut aussi analyser avec attention l’ensemble des facteurs de risques, la politique d’investissement et les frais. En cliquant ci dessous vous pouvez en savoir plus sur les passions de Christophe Bejach:

https://japanesesecrets.fr/http